Home » Ordinateur » Design original fautif

Design original fautif

Cette histoire en est une de détermination. Détermination à vouloir prolonger la durée de vie d’un produit et simplement de ne pas vouloir le laisser partir en fumée.

L’ERREUR, C’EST HUMAIN.

Support pour iPad version 1.0Il m’arrive de faire des gaffes, comme tout le monde. Par exemple, j’ai déjà voulu me faire un support pour mon iPad qui me permettrait de le regarder pendant que je fais de la bicyclette stationnaire. Parce qu’on va se dire les vraies affaires, faire de la bicyclette stationnaire dans le sous-sol, c’est plate pas à peu près. L’idée du support est bonne, mais disons que la version 1.0 laissait à désirer. En fait, elle était parfaite pour me faire lever le cœur. Comme le support était accoté sur le pédalier, à chaque tour de roue le iPad oscillait de gauche à droite continuellement. De quoi être vert effectivement !

La version 2.0 (à mon humble avis très supérieure) s’est retrouvée fixée au mur à côté de la bicyclette et donc n’y touche absolument pas. Le bonheur ! Sauf que, il y aura sûrement une version 3.0, car la version 2 ne peut pas se déménager sans laisser des trous dans un mur. Oups… détail…

Tout ça pour dire que quand on achète un produit, il faut se rappeler que c’est un humain à l’autre bout qui a fait le design, et bien que ça puisse vous surprendre, un humain peut faire des erreurs.

Ça m’amène à mon propos : J’ai vécu ça avec un moniteur (entre autres !) dont je tairai la marque pour ne pas me ramasser dans le trouble. J’ai acheté ce bel engin de 25,5 pouces de diagonale en décembre 2008 pour un montant assez costaud pour l’époque et au bout de deux ans (en 2010), par une belle soirée, il a décidé de laisser échapper de la fumée. Bien entendu, quand la boucane sort d’un composant, celui-ci ne fonctionne plus après. Comme il était sous garantie j’ai contacté le détaillant à Rosemère et ils m’ont simplement envoyé promener. Selon eux, vu que je n’avais pas acheté une garantie prolongée, ce n’était pas leur problème. Vérification faite auprès de l’Office de la protection des consommateurs, c’était faux. Le fabricant ET le détaillant sont conjointement responsables de l’application de la garantie d’origine, mais que si le détaillant ne veut pas entendre raison, on me conseillait de voir auprès du fabricant si ça pouvait s’arranger. Longue histoire courte, expédié l’écran, obstination avec le centre de réparation qui ne voulait pas le réparer, puis gain de cause obtenu grâce à un courriel bien senti de ma part, et finalement retour de l’appareil réparé chez moi. Yé. Ça marche !

À ce stade-ci, le moniteur a juste été réparé. On s’entend que le design est toujours celui d’origine. Sauf que… En 2013, la puce à l’origine du show de boucane de 2010, brûle à nouveau ! Comme j’ai le moniteur depuis cinq ans, j’aurais pu lancer la serviette et remplacer le moniteur par un modèle neuf (je me doute que la majorité des gens se seraient vraisemblablement résignés à faire ça). Ce qui me retenait un peu, c’est qu’il a une belle grosseur pour mon bureau, la qualité d’image me convient, et bazwell j’ai quand même payé une somme assez conséquente pour cette bête ! Bref, ça me turlupine, me dérange, et me rend même un peu en … . Comme j’ai une formation en micro-informatique générale et en électronique de contrôle, je ne suis pas trop pioche alors j’ouvre le bidule. Je sais à peu près où regarder (l’arrière du moniteur devenait chaud au point d’être inconfortable dans le haut à droite, donc c’est là que j’ai fouillé en premier) et comme de fait, je vois une puce dont le boulot est de réguler l’alimentation du moniteur :

Puce sautée dans le moniteur

La petite partie qui a fondu indique clairement et visuellement que cette puce est bel et bien la pièce qui a fait défaut. Je prends une chance, je vais voir sur eBay.ca avec le numéro de la puce et je la trouve en ligne. Ce petit machin coûte à peu près neuf dollars, livraison incluse. Je me dis, « au pire, je vais perdre 9 $ ». Go. Commande la puce, reçue de Hong Kong trois semaines plus tard, soude la puce en place, allume l’écran, et bam ! tout est beau il marche comme un neuf ! Youpi !

D’ailleurs, en rapport avec cette puce, il y en a eu tellement de défectueuses qu’on la retrouve encore facilement sur amazon.ca… Mais pour 40 $.

SAUF QUE.. ÇA CHAUFFE ENCORE !

C’est là que le côté design me vient à l’esprit. J’ai déjà rencontré d’autres appareils qui surchauffaient (je me souviens d’un routeur en particulier) donc je me suis dit qu’il y avait peut-être une façon d’empêcher que ça saute à nouveau. En examinant le boîtier, je remarque que dans le bas à l’arrière il y a un certain renflement et que j’ai peut-être la place pour y installer un petit ventilateur de refroidissement. Ça tombe bien, j’en ai un qui traîne dans mon armoire à pièces, d’environ 10 mm d’épaisseur. Mesures prises, je constate qu’effectivement, le ventilo va pouvoir se loger dans le boîtier. Je fais un trou à l’aide d’une scie à cloche du bon diamètre avec ma perceuse, installe le ventilo puis raccorde le ventilateur à l’ordinateur.

Ventilateur installé dans moniteur

Le coin supérieur droit devient à peine tiède au toucher, tandis qu’auparavant la chaleur était intense. C’est gagné.

LE MONITEUR FONCTIONNE TOUJOURS !

Tout ça pour dire que des fois, le design original ne tient pas toujours compte de toutes les variables. Dans ce cas-ci, on a sous-estimé l’impact de la chaleur et on n’a pas cherché à la dissiper de manière efficace. Mon hack a permis de continuer à utiliser cet écran qui a donc maintenant sept ans à son actif. Les deux années de plus m’auront coûté 9 $. Pas pire, 4,50 $ par année !

Bien entendu, je partage ceci non pas pour vous dire de faire la même chose, car chaque produit et chaque circonstance sera différente. Il y a effectivement des tas de cas où le design est fait sciemment pour que ça cesse de fonctionner après la fin de la garantie. À preuve, une loi vient d’être promulguée en France pour combattre « L’obsolescence programmée », sujet auquel ARTE a d’ailleurs produit un excellent documentaire que je vous encourage à regarder ci-dessous.

Dans d’autres cas (possiblement comme celui de mon moniteur) je pense que la pression que subissent les compagnies à toujours vouloir du nouveau les a poussés à tourner les coins ronds pour sortir un produit qui n’aura peut-être pas subi suffisamment de tests pour révéler le défaut. Après tout, ça aura pris deux ans d’utilisation (dieu merci la garantie initiale était de trois ans sur cet appareil) pour révéler le problème !

S.V.P. N’oubliez pas de me faire parvenir vos suggestions ou idées, et si vous avez apprécié, passez le mot! Vous pouvez vous abonner en bas à droite, il suffit d’entrer votre adresse courriel et de confirmer en cliquant sur le lien dans le courriel de confirmation. Merci!

Laissez un commentaire ci-dessous

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.