Home » Vidéo » Convertir une cassette VHS à DVD ou mp4

Convertir une cassette VHS à DVD ou mp4

Cassette VHS TDK

Avez-vous des souvenirs prisonniers sur des médias qu’on utilise plus de nos jours? Si oui, cet article est pour vous!

Comment convertir une cassette VHS à DVD ou mp4.

Avant tout, il convient de se demander si ça en vaut le coût et le coup, vu que faire ce genre de conversion requiert du temps. Si la cassette VHS (ou Beta, c’est la même méthode pour les deux formats) vous tient à coeur et contient des souvenirs précieux il faut être conscient que le temps joue contre vous. Plus vous attendrez, moins il sera possible de récupérer ces contenus, car la longévité des cassettes VHS est d’environ 25 ans. Soit on est pile sur cette limite, soit on l’a dépassée, et les rubans dans ces cassettes deviennent graduellement plus fragiles avec le passage du temps. Dans un autre article, j’expliquerai d’ailleurs comment réparer une cassette dont le ruban d’amorçage s’est brisé.

Ce que ça prend :

1 appareil capable de lire le format de cassette à convertir

par exemple un magnétoscope VHS en BON ÉTAT DE MARCHE pour lire la cassette sans la manger, et dont les courroies et moteurs fonctionnent encore. Ne riez pas, c’est plus compliqué que ça en a l’air ces petites bêtes-là, et la maintenance des appareils n’est pas toujours faite selon les instructions du fabricant. Ce type d’appareil comporte plusieurs courroies en caoutchouc qui finissent par se décomposer avec les années, un peu à la manière d’une bande élastique qui a séché et qui s’émiette en la touchant.

1 appareil pour faire la capture de la vidéo, qui se branche au magnétoscope d’un côté, et à l’ordinateur de l’autre côté en utilisant un branchement USB

On peut encore trouver ce type de bidule sur les sites d’Amazon.ca, TigerDirect.ca, NCIX.com, BestBuy.ca et sûrement à d’autres endroits. Idéalement, choisir un convertisseur qui vient avec son propre logiciel de capture, et vérifier que ça fonctionne avec votre version de Windows. Il ne sert à rien d’acheter un appareil dont le pilote ou le logiciel ne fonctionne qu’avec Windows XP et réaliser après coup que le fabricant ne fera pas une mise à jour vers votre version de Windows (par exemple, Windows 7 – 64 bits).

Vous ignorez quelle version de Windows vous avez? C’est tout à fait normal. La méthode la plus rapide que je connaisse consiste à appuyer sur la touche Windows (celle située à la gauche de la barre d’espace, entre Ctrl et Alt), tenir cette touche et appuyer sur la touche « Pause Att. » (ou « Pause Break » sur les claviers anglais). Ça va ouvrir la fenêtre « Informations système générales », et sous ce titre on trouve quelle édition de Windows est installée.

Ensuite, il faut installer le logiciel qui vient avec le convertisseur, dieu merci on ne fait ça que la première fois. Je ne dis pas ça parce que c’est compliqué, plutôt parce que ceux que j’ai utilisés installaient une panoplie de… bref c’est long. Une fois que c’est complété, vous pourrez brancher le convertisseur à l’ordinateur et au magnétoscope. Démarrez le logiciel, il devrait vous permettre de pré-visualiser votre cassette. En principe, le logiciel va permettre de faire la capture en temps réel de votre cassette. Un mot sur ce que l’expression « temps réel » signifie ici : si la cassette contient deux heures de vidéo, ça va prendre deux heures pour faire la capture de cette vidéo. Ce n’est pas comme quand on importe un CD de musique dans iTunes, où on fait la conversion d’un fichier numérique non-compressé à un autre format numérique mais compressé. Comme le disque peut être lu à une vitesse élevée, un CD de 74 minutes peut s’importer en cinq minutes ou parfois même moins, ça dépend bien sûr de la performance de votre ordinateur. Il faut également ne pas trop s’éloigner du magnétoscope pour pouvoir arrêter la capture une fois que la vidéo est finie, à moins bien sûr que le logiciel permette de régler un délai précis pendant lequel il va enregistrer et arrêter l’enregistrement de lui-même. Il faut donc savoir au préalable de quelle durée est le contenu, sans quoi si vous indiquez une durée trop courte, il faudra recommencer du début. Oupelaille. Il faut ensuite procéder au découpage en chapitres, choisir un menu pour le DVD (optionnel, si on l’omet, le film démarrera dès l’insertion dans le lecteur DVD de salon) et ensuite soit graver le résultat sur un DVD et/ou en faire un fichier mp4 pour lire sur un ordinateur, transférer sur YouTube ou encore lire sur une tablette.

Si on veut un DVD avec étiquette imprimée, la meilleure option consiste à acheter des disques à surface blanche imprimable et d’utiliser une imprimante prévue pour imprimer directement sur le disque lui-même. Il y une option 2 : acheter des étiquettes collantes conçues pour ça qu’on peut passer dans une imprimante (ce n’est pas idéal, car on doit effectivement coller cette étiquette sur la surface du disque ce qui requiert un certain doigté ou mieux un outil qui facilite l’alignement). Je ne recommande pas cette option car j’en ai vu qui décollent après un certain temps ce qui peut mal se terminer dans le lecteur DVD, sans compter ce qui arrive au contenu du disque.

Laissez un commentaire ci-dessous

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.