Home » Ordinateur » Dépannage » Avez-vous votre liste de vérification pour les problèmes informatiques ?

Avez-vous votre liste de vérification pour les problèmes informatiques ?

Certains petits détails quasiment invisibles peuvent avoir de grands effets et ne pas être apparents quand on tente de solutionner un problème informatique, surtout si on tente de dépanner quelqu’un par téléphone. Ça peut être très efficace pour nous faire sentir inutile si on n’y parvient pas… Du coup, ça m’a fait penser qu’on devrait tous avoir une liste de vérification à travers laquelle on passe étape par étape avant d’avoir le sentiment que ça nous dépasse et d’appeler à l’aide.

Certains points vont sembler évidents. Par exemple, pas d’électricité ? Pas d’Internet. Les tablettes, téléphones et ordinateurs peuvent continuer de fonctionner un certain temps (une dizaine d’heures pour les deux premiers, 2 ou 3 heures pour un laptop). Mais à moins d’avoir un plan d’accès à des données Internet sur notre cellulaire, ou un MODEM et routeur branchés sur une batterie (et encore !), l’Internet ne sera pas disponible.

Câble d’alimentation défectueux ? Pour un fil électrique, habituellement c’est assez facile à déterminer : tout le reste de la maison fonctionne, SAUF le bidule branché au fil électrique défectueux. On change le fil et le problème est réglé.Plinthe chauffante En passant, méfiez-vous des plinthes chauffantes électriques. Elles chauffent assez que si le fil entre en contact avec les petites ailettes dans la plinthe, ça peut faire fondre l’isolant qui recouvre le fil, et si les conducteurs à l’intérieur se touchent… Court-circuit. On espère alors que le disjoncteur va faire son boulot, au lieu de laisser démarrer un incendie qui va raser la maison. Il faut donc faire attention au positionnement des fils électriques par rapport aux éléments de chauffage.

Un câble réseau défectueux ? Les effets peuvent être moins évidents, comme j’ai pu le constater. Premièrement, c’est le genre de câble qui relie un MODEM à un routeur, ou part du routeur pour se connecter à un ordinateur de table (on tend à brancher les ordinateurs portables via WiFi, même si ce n’est pas toujours ce qu’il y a de plus efficace au niveau performance).

Note: Les fournisseurs d’accès Internet résidentiels introduisent tranquillement des systèmes de branchement hybrides, intégrant le MODEM et le routeur en un seul appareil, c’est donc déjà un branchement de moins qui peut faire défaut.

Ce genre de fil est équipé de connecteurs en plastique transparent avec un genre de clip comme pour les fils de téléphones résidentiels (une espèce en voie de disparition). Il se trouve que le clip est fragile et ma foi plutôt facile à briser.Connecteur réseau Ethernet S’il est arraché c’est assez évident comme problème, mais il pourrait être encore relié au connecteur et ne plus servir le rôle pour lequel il est conçu, soit appliquer une pression suffisante pour garder le connecteur fermement enfoncé dans la prise. Résultat, une connexion intermittente. Le genre de problème qui peut être difficile à diagnostiquer, simplement parce qu’on ne lui voit pas la bine à ce connecteur quand on est au téléphone. Comme le routeur prend un certain temps à établir une connexion avec le MODEM, une connexion parasitée par un mauvais branchement peut se traduire par « le réseau indique qu’il est correct, mais pas d’accès à Internet ». Ou générer d’autres messages tout aussi déroutants. Oups. Étant à l’autre bout de la conversation, on pense à pas mal de choses, mais le fil n’est pas toujours le premier coupable qui nous vient à l’esprit. Et pourtant ça devrait.

Donc si on examine notre liste, il faudrait y trouver des choses telles que :

Les fils électriques sont en bon état ? Rien de tel qu’un p’tit rongeur, hamster en liberté ou autre bibitte avec des dents pour vous mettre dans le trouble. Examinez vos fils de temps à autre, s’il y a des indications qu’un « biologique » ronge vos fils, c’est le temps de mettre des trappes ou de mettre un chat au boulot là-dessus.

Votre commutateur sur la barre d’alimentation électrique d’ordinateur est bien à « ON » et il y a du courant dans les prises ? (Quand je ne suis pas sûr, ou encore que le commutateur n’est pas illuminé et qu’il n’y a pas d’indicateur lumineux sur la barre, j’y branche simplement une lampe de table électrique, si ça allume c’est généralement bon pour le service).

Les connecteurs cliquent bien en place dans les prises ?

Ils sont branchés dans les bonnes prises ?

Par exemple, le fil qui vient du MODEM doit aller dans la prise « Internet » ou « Wan » du routeur. Routeur côté branchementLes ordinateurs de table doivent être reliés aux prises numérotées du routeur. Si on déménage nos équipements et qu’on n’est pas celui qui a procédé à l’installation, il faut être attentif lors du débranchement pour tout remettre à la bonne place une fois rendu à destination. Mon truc favori consiste à prendre une photo du câblage avant de le défaire pour être sûr que tout retourne dans les prises appropriées à l’arrivée.

Les fils sont à l’abri d’une attaque de l’aspirateur ? Ça peut être étonnant comment une électro-brosse peut enrouler une bonne longueur de fil avant de jammer… Et gâcher votre journée.

Il n’y pas de plante à côté, ou pire, au-dessus de l’ordinateur ? À noter que ça vaut pour les enregistreurs télé numériques, ou tout appareil électronique quel qu’il soit : si la plante n’est pas en plastique, il faut l’arroser et je dirais que l’eau et l’électronique ça ne va pas bien ensemble. Ceci étant dit, c’est un fait connu que certaines plantes sont bénéfiques pour les utilisateurs d’ordinateur.

J’ajouterais aussi qu’on doit éviter de manger à l’ordinateur. À part le fait que c’est un brin antisocial (à ce qu’on m’a expliqué…), les miettes peuvent finir par rendre le clavier inutilisable, sans compter le genre de catastrophe qu’une boisson gazeuse peut causer si on l’accroche et que ça se déverse sur les touches. Je dis ça car la plupart des claviers supportent mal d’aller au lave-vaisselle. Ça vaut pour les souris aussi. Ce n’est pas trop grave en général pour un ordinateur de table quand c’est le clavier cheap d’origine qui mange le coup (ça se remplace pour 20 $) mais si on a dépensé plus d’argent pour un clavier ergonomique, on va être triste. Si c’est un ordinateur portable, là on est dans le trouble pour la peine, car sous les touches du clavier il y a la carte-mère où se trouvent tous les composants de la machine. Ça pourrait être fatal à l’ordinateur.

Ah oui, un dernier point : votre dernière sauvegarde de données date de quand ?

En conclusion, un ordinateur est en réalité un système complexe composé d’un tas de connexions et de pièces. En général c’est fiable. Mais mis à part les problèmes pouvant être causés par des logiciels, mises à jour qui causent parfois autant de problèmes qu’elles en règlent, virus et autres qui ne relèvent pas vraiment de la quincaillerie, il faut garder présent à l’esprit qu’il suffit qu’un seul des morceaux qui composent le tout fasse défaut pour que ça vienne nous pourrir l’existence.

Et vous, qu’avez-vous sur votre « checklist » ?

Laissez un commentaire ci-dessous

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.