Home » Ordinateur » Sécurité » Anti-virus… ou pas?

Anti-virus… ou pas?

Entête de l'article

Ça va vous sembler curieux, mais je trouve que les gens ne sont pas assez paranoïaques. Sur le web, bien entendu. Par là je veux dire qu’il semblerait farfelu de laisser sa porte de maison débarrée, grande ouverte, sans aucun chien de garde en vue. C’est une invitation assurée pour une invasion de domicile! On voudrait croire que tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil, mais c’est pas comme ça que fonctionne la planète et même si on veut pouvoir s’en passer, il est à mon sens très imprudent de s’aventurer sur le web sans la protection d’un anti-virus. Plus généralement, on parle d’une suite de sécurité informatique qui couvre tous les fronts, soit :

  • Anti-virus
  • Pare-feu
  • Anti-espiongiciel
  • Anti-« popups »
  • Coffre-fort pour mots de passe
  • Navigation Internet sécurisée
  • Examen des fichiers téléchargés pour valider qu’ils ne contiennent pas de menaces (connues!)
  • Examen des courriels pour valider la présence de menaces, et souvent aussi gérer le SPAM

Bref, toute une panoplie de services qui ont pour fonction de permettre d’être connectés à Internet tout en étant raisonnablement en sécurité.

Ceci étant dit, il ne faut pas oublier qu’une sécurité Internet efficace à 100% n’existe pas!

AutruchePersonnellement, je pense de plus en plus que ne pas utiliser une suite de sécurité Internet, peut importe laquelle, est une invitation au désastre, et pire, peut exposer les gens de votre entourage à des menaces sérieuses. Quand on voit des entreprises comme Target aux États-Unis, Sony au Japon ou plus près de nous, Home Depot, être la cible de hackers qui volent des informations personnellement identifiables, comprenant des comptes de cartes de crédit, etc. on est en droit de penser que si ces compagnies se sont fait planter, c’est parce qu’elles constituent des cibles de choix et donc les hackers y ont mis les moyens. Des cibles payantes. On peut se demander aussi ce qui pourrait intéresser un voleur basé outre-mer pour nos propres informations. Et aussi, celle que j’entends souvent, « J’ai rien d’important sur mon ordi, ils peuvent ben regarder, je m’en fous ». Wow. Pourtant, ces même personnes utilisent leur carte Visa, Master Card, Amex en ligne pour acheter de quoi sans y penser une deuxième fois. On se pense protégé : C’est correct, on voit le petit cadenas dans la barre d’adresse du haut, n’est-ce pas? Pas si on est infecté par un logiciel qui capture tout ce que vous tapez! On « pense » qu’on a rien d’intéressant, mais on conserve aussi des tas de photos et vidéos. Si vous perdiez les photos de votre mariage, le baptême du p’tit dernier, ou vos souvenirs de vacances, est-ce que vous trouveriez que c’est pas grave? Je ne dis pas (à date) qu’on devrait tous débarquer d’Internet et vivre dans des cavernes. De toute façon, c’est humide une caverne, ce n’est pas trop bon pour un ordinateur. 😉 Je penche plutôt pour qu’on fasse ce qu’il faut et qu’on utilise les outils pour être le plus en sécurité possible. Je répète que la sécurité parfaite n’existe pas : Il y a trop d’éléments qui jouent contre nous, à commencer par notre propre nature humaine. Combien de personnes ont vu un simulacre de scan anti-virus apparaître de nulle part, pour voir ensuite le résultat alarmant que des tas de problèmes ont été trouvés, et finalement vous demander votre carte de crédit pour régler ça? Vous ne seriez pas le premier à être tombé dans le panneau! Si ce genre d’attaque continue, c’est parce que les gens cliquent dessus! Je pourrais passer trente pages juste à parler des différentes manières de se faire arnaquer, et tout ce que j’accomplirais serait d’augmenter votre pression artérielle.

Alors que fait-on?

Il y a deux approches pour la protection informatique. Soit qu’on paie pour, soit qu’on trouve que ça coûte trop cher mais qu’on désire quand même rester branché en sécurité.

Du côté « gratuit » :

Il faut noter que certains (pas tous!) fournisseurs d’accès Internet offrent une suite de sécurité informatique à leur clients. Par exemple, Cogeco (dans mon coin de pays) offre F-Secure sans frais annuels (avec une limite de quatre (4) ordinateurs, ce qui devrait suffire pour la majorité des gens). Je vais d’ailleurs le tester sur une machine plutôt poussive pour voir si ça marche sans l’emmener sur les genoux. Chez Vidéotron on offre une protection similaire, pour les services Internet hybrides fibre seulement. Whatever. Je n’ai pas vérifié, vu que je n’y ai pas accès à date.

On peut aussi suggérer une approche qui est un peu plus « manuelle », si on n’a pas accès à une offre gratuite qui nous convienne :

  1. On installe un anti-virus gratuit (Avast, AVG, Panda, Bitdefender et plusieurs autres ont une version gratuite). J’utilise Avast depuis quelques années avec de bons résultats (pas trop lourd sur un vieux système, fonctionnement convivial, il faut juste faire attention quand il décide de nous proposer une mise-à-jour pour distinguer si on va nous diriger vers la version payante et cliquer avec prudence sur l’option qui est gratuite)(ce n’est pas toujours évident, pour des raisons qui, elles, sont évidentes).
  2. on utilise le pare-feu qui vient avec Windows (sauf si vous avez Windows XP, là je crois qu’il vaut mieux avoir un pare-feu qui remplace celui de Windows XP, comme Comodo, simplement parce que le pare-feu de XP ne surveille le traffic que dans une direction, soit de l’Internet vers votre PC et il n’examine pas le traffic sortant and that is not good).
  3. Les meilleurs antivirus gratuits n’étant pas l’équivalent des produits qui coûtent de l’argent, il est nécessaire d’y ajouter un autre outil : Malwarebytes, pour lui faire faire un examen régulier (une fois par semaine, mais ce n’est pas automatique, il faut y penser!) pour des menaces qui auraient été manquées par l’antivirus gratuit.
  4. Et de grâce, on fait attention où on met les pieds!

Du côté payant :

Les suites logicielles de sécurité Internet sont nombreuses.

Ma favorite, jusqu’à maintenant, est Norton Sécurité. Le dernier que j’ai acheté (en spécial entre Noël et le Jour de l’An) comporte une licence valide pour cinq (5) appareils. Ça couvre PC, ordinateur portable, Mac, tablette, téléphone intelligent. Ça fait des années que j’utilise Norton et ça m’a bien servi à date. Est-ce que c’est le meilleur pour vous? Comme dans bien des situations, la réponse est « ça dépend ». Si vous avez accès à une solution intégrée gratuitement de votre fournisseur Internet, je penche pour l’utiliser, après tout le mot gratuit est plutôt à interpréter comme « inclus dans le coût de l’abonnement mensuel » du fournisseur Internet. Sinon, si vous avez de bonnes connaissances en informatique, l’approche manuelle (gérer un pare-feu, anti-virus et un anti-malware séparément ne vous fait pas peur) peut être pour vous. Les solutions intégrées payantes sont bonnes pour les gens qui ne sauraient pas quoi répondre aux questions (qui peuvent être, comment dire, claires comme de la bouette?) qui apparaissent plus fréquemment dans le cas des antivirus gratuits, et pour lesquelles les suites qui coûtent de l’argent sont plutôt en mode « on sait quoi faire avec ça, naviguez tranquille, on s’en occupe ». Elles sont aussi à privilégier pour ceux qui ont des informations plus sensibles à protéger, comme un commerce.

Comme il y en a toute une panoplie, j’ai tendance à aller voir des sites comme PC Magazine, Maximum PC Magazine ou PC World pour me faire une tête sur la version qui est la meilleure pour moi.

Je serais curieux de savoir quelle est votre solution pour rester protégé en ligne?

Commentez ci-dessous, et partagez l’article s.v.p.

Pensez aussi à vous abonner au site!

One Response so far.

  1. Marlène Lapointe dit :

    Merci Marc pour ces informations très intéressantes.

Laissez un commentaire ci-dessous

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.